L’augmentation du point G

 
 

Des femmes de tout âge se plaignent de diminution de leur appétit sexuel, d’une baisse des sensations sexuelles, de difficultés orgasmiques installées au fil du temps. Le point G (glandes de Skene) est situé sur la face antérieure du vagin. Certaines positions sexuelles permettent une stimulation directe de cette zone.

Les baisses de désir et de plaisir au fil du temps auraient un support biologique et anatomique.
Avec le temps, la baisse des androgènes diminue la réceptivité et l’activité des cellules proche du point G. Ce tissu rétrécit et sa fonction de sécrétion diminue, d’où une réponse sexuelle qui se ralentit avec le temps. Par ailleurs, la baisse des hormones féminines (œstrogènes) assèche la muqueuse vaginale.

L’amplification du point G est un traitement qui a pour objectif de réhydrater, rajeunir, regonfler cette zone particulièrement érogène en créant localement un environnement adéquat qui va la nourrir, et relancer ainsi son métabolisme et ses fonctions afin de faciliter la réponse féminine aux stimuli sexuels.

Technique

L’amplification de la zone contenant le point G (G spot) est réalisée avec des produits résorbables type collagène ou acide hyaluronique tel que ceux utilisés dans les rides.

Le point G est localisé sous speculum au niveau de la paroi vaginale antérieure sous forme d’une petite surface rugueuse plissée (environ 3 cm du col).

Après une asepsie rigoureuse, l’injection est  réalisée sous anesthésie locale donc indolore et en ambulatoire. On injecte en intradermique en région sous et péri-urétrale (environ 3 ml de produit sont nécessaires).