Les grandes lèvres

 
 

Hypertrophie des grandes lèvres :

Elles sont trop épaisses par excès de graisse ou par excès de peau.
Le traitement se réalise par liposuccion en cas d’excès de graisse et par une ablation de peau en cas d’excès de peau. Ce sont des interventions simples en ambulatoire, pratiquées sous anesthésie locale accompagnée d’une sédation. La reprise des relations sexuelles est possible dès que la gêne a disparu et/ou que la cicatrice est refermée (environ 10 jours).
 

Hypotrophie ou atrophie des grandes lèvres :

En cas de lèvres trop petites (hypotrophie) ou inexistantes (atrophie), on réalise un lipofilling (une greffe de graisse provenant de la patiente) pour rendre les grandes lèvres plus gonflées, avec un aspect plus jeune. L’intervention se fait en ambulatoire sous anesthésie locale accompagnée d’une sédation. La reprise des relations sexuelles est envisageable dès que la gêne a disparu (environ une semaine).