FAQ - Lipofilling

 
 

QUESTIONS FREQUENTES A PROPOS DU LIPOFILLING

A qui s’adresse le lipofilling ?

Aux personnes qui désirent :
  • restaurer les volumes du visage lorsqu’il y a une tendance à la « squelettisation », avec creusement des tempes ou du contour de l’œil ou une perte du relief des pommettes.
  • restaurer une silhouette agréable lors d’amaigrissement ou fonte de graisse (fesses, hanches…, génitaux externes chez la femme (grandes lèvres, mont de Vénus) et chez l’homme   (pénis)
  • équilibrer le relief cutané suite à une perte de substance due à un traumatisme ou à une intervention chirurgicale
  • en complément d’une intervention de liposuccion pour modeler la silhouette (liposculpture)
  • en complément d’un lifting cervico-facial simultanément ou dans un 2e temps pour parfaire le résultat

Y a-t-il des cicatrices ou des changements permanents après l'intervention?

Les cicatrices sont minuscules et très discrètes, elles sont normalement situées dans des plis cutanés.

Quel est le type d'anesthésie?

  • L'anesthésie est le plus souvent locale au niveau du visage, associée éventuellement à une sédation intraveineuse (neuroleptoanalgesie).
  • Dans le cas de lipofilling étendus du corps, l'anesthésie est générale.

Combien de temps dure l'opération?

Variable selon les localisations, d’une demi-heure à 2 heures pour les grandes surfaces.

Combien de temps faut-il pour récupérer après l'opération et apprécier le résultat final?

La récupération est généralement rapide, les bleus et l’œdème sont responsables de l’éviction sociale nécessaire pendant quelques jours selon les localisations.

Combien de temps faut-il rester à la clinique?

Selon les localisations, quelques heures (en ambulatoire) ou 24 heures (hospitalisation d’une nuit).

A quel résultat peut-on s'attendre?

Le résultat est généralement satisfaisant et ne s’observe pas avant 3 à 6 mois.
Plusieurs consultations de contrôle sont réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention. 30% de la graisse injectée peut se résorber, et donc une seconde séance de lipofilling à 6 mois-1an est toujours envisageable.

Est-ce douloureux?

Non, ce n’est pas douloureux, mais, selon les localisations, à cause de l’œdème réactionnel, un peu gênant. Les zones de prélèvement de la graisse peuvent être un peu douloureuses.

Quels sont les risques possibles et les complications?

Les risques génériques sont liés à tout acte chirurgical lié à l’anesthésie et à la chirurgie : infection, thrombose.
Les risques spécifiques sont essentiellement les imperfections de résultat :

  • Soit par résorption excessive des cellules graisseuses injectées, ce qui aboutit à une correction insuffisante de la dépression, qui peut conduire à une nouvelle réinjection de graisse quelques mois après la première.
  • Soit par hypercorrection de la dépression, beaucoup plus difficile à traiter, car pouvant conduire à une véritable exérèse chirurgicale de la graisse en excès, avec ses risques et incertitudes cicatricielles.