FAQ - Mastopexie

 
 

QUESTIONS FREQUENTES A PROPOS DE LA MASTOPEXIE

Que peut-on traiter par la mastopexie?

La mastopexie peut corriger la ptose (chute) des seins qui se révèle souvent après les grossesses, après une perte de poids ou en raison du vieillissement.

Y a-t-il des cicatrices ou des changements permanents après l'intervention?

L'importance des cicatrices dépend du degré de la ptose et peut comporter des cicatrices très discrètes ou des cicatrices plus importantes, verticale et horizontale. Généralement les cicatrices sont des fines lignes qui s'atténuent après 2-3 ans, elles sont placées de manière à être cachées par la plupart des vêtements.

Quel est le type d'anesthésie ?

Anesthésie générale

Combien de temps dure l'opération?

De 1 à 2 heures selon le degré de ptose.

Combien de temps faut-il rester à la clinique?

2 à 4 jours d'hospitalisation.

A quel résultat peut-on s'attendre ?

Les seins auront une position normale au niveau du thorax, ils auront un aspect plus jeune et harmonieux, mais il y aura des cicatrices permanentes qui deviendront discrètes avec le temps.

Est-ce douloureux?

Non, ce n'est pas douloureux, mais quelques tensions peuvent être ressenties au niveau des cicatrices. La gêne peut être un guide à l'activité.

Quels sont les risques possibles et les complications?

Malgré le fait qu'on utilise des méthodes pour minimiser les cicatrices et pour les placer dans des zones couvertes même par le soutien-gorge le plus petit, elles sont permanentes et visibles et généralement s'atténuent après quelques années. Comme pour toute chirurgie, il y a un faible risque d'infection, hématome et réaction à l'anesthésie.

Tous ces problèmes ont une solution avec un traitement adéquat. Des défauts de cicatrisation, comme des plis autour des cicatrices, sont fréquents et disparaissent spontanément après quelques mois. Des problèmes de cicatrisation et la formation de croûtes sont traités avec des soins spécifiques. S'ils persistent après quelques mois, ils sont traités par une retouche chirurgicale.

Les altérations de la sensibilité au niveau du complexe aréole-mamelon sont temporaires et disparaissent généralement après quelques mois.

Est-il possible d'allaiter après l'intervention?

Les galactophores et le mamelon sont laissés intact par l'intervention, la capacité d'allaiter est conservée dans la plupart des cas.