Chirurgie des paupières, blépharoplastie

 
 

La chirurgie esthétique des paupières ou blépharoplastie est indiquée pour éliminer la peau tombante et les poches qui donnent un aspect vieilli et fatigué au visage et peuvent interférer avec la vision. Elle ne change pas l'expression du visage, mais donne un aspect frais et en bonne santé aux yeux.

Le rajeunissement du regard par la chirurgie des paupières, peut s’associer au traitement des sourcils, des cernes, des rides de la patte d’oie et des pommettes.

Rappel anatomique

Les paupières sont des lames cutanéo-musculo-membraneuses mobiles recouvrant en partie ou en totalité la partie antérieure du globe oculaire. Elles sont formées de la profondeur à la superficie par :

un plan muqueux, un plan musculaire profond, un plan fibro-élastique, un plan musculaire superficiel et un plan cutané. L'occlusion des paupières est assurée par le muscle orbiculaire, muscle circulaire très puissant.

L'ouverture de la paupière supérieure est assurée par un muscle principal, le muscle releveur de la paupière supérieure et un muscle accessoire, le muscle de Müller. Une déficience de l'un ou des deux muscles entraîne un ptôsis.

La graisse des paupières : En paupière supérieure elle est rare : il existe une petite loge interne, et un "tapis graisseux" devant le muscle releveur principal, c'est l'organe en rouleau.
En paupière inférieure elle est plus abondante sous forme de trois loges, interne, moyenne, et externe. Leur saillie s'appelle " les poches ". C'est principalement sur elles que porte la blépharoplastie esthétique de paupière inférieure.

La peau: richement vascularisée et très fine, entre 0,5 et 0,01 millimètre d’épaisseur.

Elle est donc très fragile.

L'épiderme est recouvert d'un film protecteur qui veille au bon maintient des taux d'hydratation et de lipides de la peau, c'est le film hydrolipidique. Au niveau du contour de l'œil, il est très mince, donc la peau est plus exposée aux agressions.

La peau des paupières est toujours en mouvement : 10 000 clignements par jour, 22 muscles prêts à bouger, une peau d'une extrême finesse... le contour de l'œil ne demande qu'à flétrir. De plus, avec un réseau sanguin et un système lymphatique un peu paresseux, il a une fâcheuse tendance à gonfler.

Les paupières jouent un rôle primordial dans la sphère ophtalmologique:

  • Elles protègent le globe oculaire
  • Elles participent à la fonction visuelle.
  • Leur forme, leur niveau, leur dynamique joue un rôle très important dans l'expressivité du regard et du visage.

Quatre éléments morphologiques interviennent dans la beauté du regard :

  • les sourcils,
  • les rides de la « patte d’oie »
  • les paupières supérieures
  • les paupières inférieures

Ces éléments sont intimement liés dans le mécanisme du vieillissement de cet étage moyen de la face.

Le contour des yeux est une zone fragile du visage. La peau y est très fine. Cette zone subit les mouvements de clignotement incessant des paupières et a donc tendance à se rider précocement. Les paupières sont peu riches en glandes sébacées, et sont donc plus sujettes à la sécheresse cutanée.

Qu’est-ce que c’est la blépharoplastie ?

La blépharoplastie ou chirurgie esthétique des paupières vise à supprimer les disgrâces, qu'elles soient héréditaires ou dues à l'âge. Elle peut concerner uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières à la fois. Elle ne pourra pas éliminer les rides de la patte d'oie ou éliminer les cercles autour des yeux ou remonter les sourcils. Ces problèmes peuvent être traités également par différents procédés. En effet, la blépharoplastie peut s’effectuer en tant qu’unique intervention, ou bien s'associer à d'autres interventions comme le lifting de la face et du cou ou un lifting des sourcils.

Blépharoplastie pour les yeux asiatiques :

Il s’agit d’ajouter un pli sur la paupière supérieure des yeux asiatiques, tout en respectant le patrimoine ethnique.

Les indications :

Les conditions que demande une blépharoplastie esthétique sont:

la perte d'élasticité et le relâchement de la peau de la paupière, qui devient fine, abondante et ridée

la protubérance de la graisse péri-orbitale qui fait perdre le contour lisse de la paupière et produit l'effet de poches ou bourses graisseuses. Les poches sous les yeux sont une cause de gêne esthétique et peuvent apparaître indépendamment de la qualité de peau de la paupière inférieure. Ces poches sont la conséquence d’accumulation de graisse (”hernies graisseuses”) et sont responsables de paupières inférieures “bouffies”.

la présence d'un bourrelet horizontal dû à l'hypertrophie (épaississement) du muscle orbiculaire, surtout chez les sujets myopes ou par froncement du au soleil.

Comment vous préparer ? Une approche globale

Une préparation micronutritionnelle vous aidera à affronter la chirurgie de manière optimale et à combattre les effets du vieillissement, pour maintenir le résultat le plus longtemps possible.

Comment faut-il se préparer à l'intervention?

Arrêter de fumer au moins 2 semaines avant et quatre semaines après pour éviter un spasme vasculaire (obstruction ou rétrécissement des vaisseaux sanguins qui endommagent les tissus).
Eviter les boissons alcoolisées parce que l'alcool augmente la rétention d'eau (œdème)
Prévoir que quelqu'un vous raccompagne à votre domicile après l'intervention et puisse vous aider quelques jours si nécessaire.
Avant l'intervention le patient doit lire et signer un consentement à l'intervention, qui contient tous les renseignements à propos de l'intervention: modalités, technique, type d'anesthésie, convalescence, risques et complications possibles. C'est un document légal indispensable, utile aussi pour éviter d'éventuelles incompréhensions.

La consultation

Permet d’analyser les différents facteurs en jeu, exposition solaire, hérédité, habitudes de vie, alimentation et d’analyser le regard dans son ensemble.

Le regard s'analyse de haut en bas :

  • le sourcil
  • la paupière supérieure
  • la paupière inférieure
  • les rides autour des yeux: rides du lion, rides de la patte d'oie.
  • les cernes
  • les pommettes

Sur la base de cette analyse et de la discussion avec le patient, la stratégie thérapeutique est décidée, ainsi que sa chronologie, si des traitements au niveau des autres éléments (sourcils, pattes d’oies, pommettes..) sont prévus.

La préparation :

Le bilan préopératoire

Un examen attentif et soigneux doit être fait par le chirurgien et un bilan ophtalmologique est indispensable pour détecter des problèmes qui nécessiteraient un traitement préopératoire et pour dépister les contre-indications.
Le bilan préopératoire (tests sanguins, Radiographie pulmonaire, Electrocardiogramme) ainsi que la consultation d'anesthésie sont nécessaires.

Dans certains cas, l’intervention peut être l’occasion de faire des bilans aptes à dépister des carences ou des excès au niveau biochimique (voire bilan de biologie fonctionnelle) qui pourraient faire augmenter les risques opératoires et entraver le déroulement normal de la cicatrisation.

La veille de l’intervention

  1. Soyez sûr d'avoir votre bilan sanguin et vos autres examens prêts au moins une semaine avant.
  2. Respecter toutes les prescriptions et instructions (alimentation, micronutrition, homéopathie, phytothérapie).
  3. Si vous êtes fumeurs, arrêtez de fumer au moins deux semaines avant et trois semaines après, pour éviter un spasme vasculaire (rétrécissement ou fermeture d'un vaisseau sanguin qui peut endommager les tissus).
  4. Ne prenez aucun médicament contenant de l'aspirine (pour éviter un saignement excessif) ou des boissons alcoolisées deux semaines avant et au moins une semaine après l'intervention. L'alcool augmente la rétention des liquides (oedème)
  5. Ne prenez pas de la vitamine E, 3-4 semaines avant l'intervention, car cette vitamine interfère avec la synthèse hépatique des facteurs de la coagulation à partir de la vitamine K.
  6. Si possible arrêter la pilule contraceptive ou un traitement hormonal (Ils augmentent le risque de formation de thrombose (caillots de sang) au moins un mois avant et un mois après.
  7. Opter pour une alimentation légère quelques jours avant et après l'intervention
  8. Organiser votre transport pour vous rendre et revenir de la clinique le jour de l'intervention et prévoir aussi la présence d'un adulte responsable qui puisse vous assister 24 heures après la chirurgie.

Le jour de l’intervention :

  1. Ne prenez pas le petit-déjeuner (ni manger, ni boire)
  2. Prenez vos médicaments usuels avec l'accord de l'anesthésiste, avec juste une gorgée d'eau.
  3. Mettez des vêtements confortables, ouvert devant et de chaussures confortables.
  4. Prenez une douche et faite un shampoing le matin avant de venir en Clinique (à exception des cas ou il y a un marquage préopératoire sur votre peau) enlever les lentilles de contact et le maquillage, y compris le verni à ongles, n'utilisez pas de laque ou de gel pour cheveux, enlevez tous les bijoux, enlevez tout type d'appareillage dentaire amovibles.
  5. Tenez compte du temps de votre trajet pour arriver à l'heure.

Comment se déroule l'intervention de blépharoplastie ?

La technique opératoire :

Paupière supérieure : L'intervention va de la simple ablation de l'excédent cutané à la résection de la graisse protubérante et la résection partielle du muscle orbiculaire hypertrophié, selon les conditions de chaque patient.

  1. Dessin préopératoire attentif, fait pour bien placer les lignes de suture et pour déterminer la quantité exacte de peau à retirer.
  2. On pratique la résection d'un losange de peau.
  3. S’il existe des poches graisseuses, elles sont retirées par des petites brèches du muscle et du septum orbiculaire de chaque paupière. (Le plan le plus externe de la paupière est la peau, le plan plus profond est la muqueuse, entre les deux, les muscles qui ouvrent et ferment les paupières, le tarse, membrane de cartilage qui fourni un support pour les marges oculaires et la graisse qui protège les yeux).
  4. Si un bourrelet dû à l'hypertrophie du muscle orbiculaire est présent, on le résèque (on l'enlève par résection).
  5. Un surjet intradermique est réalisé au niveau du pli palpébral.

Paupière inférieure :

Dans la grande majorité des cas, le problème au niveau de la paupière inférieure est la présence d'une poche graisseuse, beaucoup plus rarement, il s'agit d'un vrai excès de peau.

  1. Dans le premier cas, la graisse est réséquée à travers une petite incision au niveau de la partie interne de la paupière, aucune incision cutanée n'est pratiquée. Cette incision est nommée trans-conjonctivale, la graisse est immédiatement accessible au dessous de la conjonctive (blépharoplastie trans-conjonctivale).
  2. Dans le deuxième cas, lorsqu'il existe un excès de peau :
    • une incision cutanée immédiatement au dessous des cils est pratiquée,
    • la peau est décollée du plan musculaire, vers le bas.
    • Les poches graisseuses sont réséquées par une petite incision du septum orbital.
    • L'excès de peau est réséqué
    • la suture cutanée est réalisée

Traitements complémentaires :

Sourcils : ils ont tendance, avec le temps, et du fait de l’action des muscles abaisseurs, à se déplacer en bas, vers les cils de la paupière supérieure. Cette « ptose » des sourcils peut être plus ou moins importante, globale ou limitée à la partie latérale des sourcils.

Traitement Médical du sourcil :

  1. par injection de Botox pour remonter tout ou partie du sourcil par action sur la balance musculaire du front et des paupières
  2. Les injections d’Acide Hyaluronique (ou d’un autre filler) pratiquées sous la partie externe des sourcils, permettent de la remonter comme un lifting temporal.

Traitement chirurgical du sourcil :

  1. L’affaiblissement chirurgical des muscles inter sourciliers, abaisseurs des sourcils, se fait par l’extrémité interne de l’incision de la blépharoplastie supérieure.
  2. Le lifting frontal est indiqué pour un affaissement global et important des sourcils, lorsque la peau du front est épaisse notamment chez l’homme, car ces peaux épaisses résistent plus au botox.
  3. le lifting temporal, pour ne remonter que la queue du sourcil, ce qui est le phénomène le plus fréquent
  4. Le lipofilling ou réinjection de micro greffons graisseux pris sur la propre graisse du patient, permet de relever la partie externe des sourcils et /ou de recréer son relief arrondi et doux, qui masque les contours osseux de l'orbite

Les rides de la patte d’oi :

Elles sont en rapport avec une hyperactivité de la partie externe du muscle orbiculaire, elles peuvent être traitées par injection de Botox.

Le creux des tempes :

Il peut être traité

  • médicalement pour des injections d’Acide Hyaluronique ou d’autres volumateurs
  • chirurgicalement par lipofilling.

La restauration du volume temporal adoucit les contours externes du regard en effaçant la visibilité de l’os orbitaire.

Les cernes

Souvent les cernes sont un signe de problème métabolique et nutritionnel. Une prise en charge globale peut en venir à bout.

Si un traitement local est indiqué :

  • Traitement médical par injections d’Acide Hyaluronique, elles permettent de combler le creux et de le faire disparaitre. Ces injections doivent être réalisées au ras de l’os orbitaire, car lorsqu’elles sont trop superficielles elles peuvent entrainer la formation de granulomes (boules) disgracieux.
  • Traitement chirurgical par lipofilling ou réinjection de graisse provenant du patient sous forme de micro greffons ou par « lifting malaire » qui consiste à remonter les tissus graisseux de la pommette et à le fixer solidement sur le rebord osseux de l’orbite. Ce lifting malaire corrige également le bourrelet naso-génien et redonne une courbe harmonieuse au niveau de la pommette.

Votre suivi post opératoire et au-delà

Les paupières peuvent être enflées et bleues durant une semaine environ. Il existe des différences individuelles concernant l'importance des bleus (ecchymoses), ils peuvent durer entre une à quatre semaines.

Les fils sont enlevés entre le 4e et 7e jour.

La première semaine les yeux peuvent être gommeux ou sec, peuvent démanger ou brûler un peu, parfois ils ont un larmoiement excessif, une sensibilité à la lumière, il peut se produire un changement temporaire de la vision (voir double ou voir de petits points par exemple).

Des lunettes de soleil sont nécessaires pour apparaître en public et pour se protéger de la lumière, du vent ou des irritants de la pollution.

Les lentilles peuvent être utilisées 2-3 semaines après, mais peuvent causer un peu de gêne.

Travail et sport

Une activité publique est possible après une semaine, un bon maquillage peut facilement dissimuler les cicatrices et les ecchymoses. Il est recommandé d'éviter des activités qui font augmenter la pression sanguine comme l'exercice de sports trop intenses, ou d'éviter de se plier ou porter des poids.

Prise en charge par la Sécurité Sociale

La blépharoplastie est une intervention esthétique. Uniquement dans des cas pathologiques une prise pse en charge est possible :

  • dermatochalasis avec amputation supérieure du champ visuel, asthénopie, blépharoconjonctivite, ou associé à un vrai blépharoptosis, épiblépharon, entropion, ophtalmopathie de Graves et autres maladies métaboliques, blépharochalasis, larmoiement, fracture de l'orbite et après greffe de peau ou reconstruction de la paupière »