FAQ - Blépharoplastie

 
 

QUESTIONS FREQUENTES A PROPOS DE LA BLEPHAROPLASTIE

Que peut-on traiter par la blépharoplastie?

La chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie) est indiquée pour éliminer la peau excédante et tombante (dermatochalasis) et/ou pour éliminer les poches (protubérance de la graisse infra orbitale) et/ou corriger l'épaississement (hypertrophie) du muscle orbiculaire de la paupière supérieure et inférieure. On peut aussi créer un pli à la paupière supérieure chez les asiatiques.
La grande majorité des rides des paupières disparaîtront car la quantité de peau est réduite. Les rides d'expression sont conservées car elles sont le résultat de la normale interaction de la peau et du muscle sous-jacent. Les rides de la patte d'oie ne sont pas traitées par la blépharoplastie, elles peuvent être réduites par injections locales.
Les cercles noirs autour des yeux ou cernes  peuvent s'améliorer légèrement s'ils dépendent de grosses poches, mais plus fréquemment ils ne disparaissent pas (ils dépendent de la disposition de veines superficielles).

Y a-t-il des cicatrices ou des changements permanents après l'intervention?

Les cicatrices de la paupière supérieure sont placées dans le pli naturel, elles sont rouges ou rosées pendant quelques semaines ou mois, elles deviennent blanchâtres après environs six mois, elles sont généralement très discrètes.
Au niveau de la paupière inférieure, s’il y a une cicatrice, elle a le même aspect que celle de la paupière supérieure ; s'il s'agit d'une blépharoplastie transconjonctivale, il n'y a pas de cicatrice cutanée.

Quel est le type d'anesthésie?

Une anesthésie locale avec une légère sédation intraveineuse est le mode le plus fréquent. Parfois l'anesthésie générale en raison de problèmes spécifiques et spécialement lorsque la blépharoplastie fait partie d'un lifting facial.

Combien de temps dure l'opération?

L'intervention peut durer de 30 minutes à 2 heures selon le plan, la technique opératoire et le nombre des paupières (deux ou quatre)

Combien de temps faut-il rester à la clinique?

Un jour ou au moins 4-5 heures après l'intervention, afin de surveiller la période postopératoire.

A quel résultat peut-on s'attendre?

Après l'intervention, les paupières ne tomberont plus et la peau est lisse et tendue, il n'y a plus de poches, le regard est plus lumineux, un aspect jeune qui durera des années. Pour beaucoup de patients ces résultats sont permanents.

Est-ce douloureux?

Non, ce n'est pas douloureux. Parfois, il peut être difficile de fermer les yeux pendant quelques jours.
Les premiers jours, les yeux peuvent brûler ou démanger un peu et être gommeux pour environs une semaine. L'utilisation de compresses froides et de pommades ophtalmologiques diminueront la gêne.

Quels sont les risques possibles et les complications?

La blépharoplastie est une procédure sûre, les complications sont généralement rares et mineures. La grande majorité des complications sont évitées si un bilan clinique et ophtalmologique est fait attentivement. L'éventuelle présence d'une maladie oculaire méconnue peut être prise en charge, avant l'intervention.

Les complications mineures et temporaires sont:

  • Formation de petits kystes le long de la cicatrice, leur énucléation avec une petite aguille est adéquate.
  • Les ecchymoses sont fréquentes, elles sont résorbées sans séquelles. Chez certains patients, surtout de peau foncé, les ecchymoses peuvent durer longtemps.
  • Une pigmentation au-dessous de la ligne d'incision au niveau de la paupière supérieure peut se manifester chez certains patients et être permanente.
  • L'hypertrophie des cicatrices est rare, elle répond au traitement local.

Les cicatrices qui restent rouges ou épaissies pour quelques temps, normalement s'atténuent.
Les complications plus graves sont extrêmement rares si une analyse et une technique correcte sont la règle:

  • La ptose peut être temporelle ou permanente, elle est due à la lésion ou à la section du muscle releveur. Nécessite une réparation.
  • L'ectropion (la chute de la paupière inférieure, avec " scleral show ") peut compliquer surtout la blépharoplastie de la paupière inférieure, elle est due à une résection excessive de peau. Elle nécessite une correction.
  • L'asymétrie du pli supra-tarsal. Il est préférable de l'éviter avec une évaluation attentive de la quantité de peau à enlever et par la prise en compte d'une asymétrie préexistante.
  • Le syndrome de l'œil sec ou Kérato-conjonctivite sèche est évité par l'anamnèse et le bilan ophtalmologique préopératoire.
  • L'hémorragie rétrobulbaire peut se développer à la suite de l'injection d'anesthésique local pendant la préparation à l'ablation des poches graisseuses. Généralement cette hémorragie s'arrête spontanément. Parfois l'hémorragie rétrobulbaire provoque une vive douleur à cause de l'augmentation de la pression et peut déterminer la perte de la vue, d'habitude transitoire. Le traitement local consiste à l'ablation des fils de suture pour permettre une décompression du bulbe oculaire et le contrôle du saignement.
  • La perte de la vue est extrêmement rare, elle est due à une hémorragie rétro-bulbaire ou à un spasme vasculaire ou à la lésion du nerf optique avec le bistouri électrique.

Existent-ils des contre-indications?

Certaines maladies peuvent augmenter les risques de blépharoplastie comme les maladies thyroïdiennes, hypertension artérielle ou certains problèmes oculaires comme l'insuffisance de larmes (lacrymale).