FAQ - Lifting fronto-temporal

 
 

QUESTIONS FREQUENTES A PROPOS DU LIFTING FRONTO-TEMPORAL

Que peut-on traiter par le lifting fronto-temporal ?

Le lifting fronto-temporal peut corriger les rides, les plis et les sillons du front et des régions sourcilières, et spécifiquement corriger la chute du front et des sourcils, qui contribuent à un aspect triste et fatigué.

Y-a-t-il des cicatrices ou des changements permanents après l'intervention ?

La cicatrice est située à quelques centimètres de la ligne d'implantation des cheveux, elle va d'une oreille à l'autre. Elle est entièrement dissimulée dans les cheveux.

Quel est le type d'anesthésie ?

L'anesthésie générale est celle utilisée pour cette intervention. Une anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intraveineuse (anesthésie " vigile ") est également envisageable.

Combien de temps dure l'opération ?

Une à deux heures.

Combien de temps faut-il pour récupérer après l'opération et apprécier le résultat final ?

Combien de temps faut-il rester à la clinique ?

Une hospitalisation de deux-trois jours est conseillée pour surveiller le postopératoire et permettre au patient de se reposer.

A quel résultat peut-on s'attendre ?

Un front lisse et une position liftée des sourcils, qui contribueront à un aspect plus jeune et frais.

Est-ce douloureux ?

Cela peut être douloureux et gênant pendant quelques jours, l'élévation de la tête, l'application de compresses froides, du repos et la prise d'antalgique réduisent le problème.

Quels sont les risques possibles et les complications ?

Elles sont rares : hématomes, infections, anomalies de cicatrisation, alopécies (perte de cheveux) localisées (dues à une dissection trop superficielle du cuir chevelu). Ces complications peuvent nécessiter une retouche chirurgicale sous anesthésie locale. Il peut y avoir des lésions nerveuses par traumatisme des branches nerveuses sensitives avec insensibilité et démangeaisons du front ou du cuir chevelu, qui régressent en quelques mois, très rares les traumatismes de la branche frontale motrice.