Oreilles décollées

 
 

Otoplastie ou chirurgie pour oreille décollée ou autres anomalies de l'oreille externe

Ils existent plusieurs problèmes esthétiques et difformités au niveau de l'oreille. L'otoplastie est une famille d'interventions qui permettent :

  • de recoller les oreilles près de la tête,
  • redéfinir la forme des oreilles,
  • rendre les différents éléments de l'oreille en harmonie entre eux,
  • réduire des éléments trop larges.

La croissance des oreilles est généralement acquise à l'âge de quatre ou cinq ans, en conséquence l'intervention peut être planifiée avant d'entrer à l'école pour éviter les problèmes psychologiques dus aux moqueries de la part des camarades.

L'otoplastie est effectuée au niveau de l'oreille externe, l'organe de l'ouïe n'est pas en cause.
 

Rappel anatomique

L’oreille externe se compose du pavillon et du conduit auditif externe. Le pavillon est la partie externe et visible de l’oreille. Il est principalement constitué d’un cartilage flexible, élastique et recouvert sur ses deux faces par de la peau.

Seule la partie inférieure, ou lobule de l’oreille, est privée de cartilage. Ses dimensions et sa forme sont très variables.

Le pavillon possède de nombreuses irrégularités de surface qui portent chacune un nom. Les plus importantes sont : l’hélix, l’anthélix, le tragus et la conque, là où s’ouvre le conduit auditif externe.

 

Qu’est-ce que l’otoplastie ?

L'otoplastie ou chirurgie des oreilles décollées est une intervention dont le but est de modifier les anomalies du cartilage auriculaire, corriger l'éversion du lobe, et repositionner l'oreille naturellement contre le crane, afin de retrouver une harmonie du visage.

Différentes difformités et défauts sont possibles dans l’ "oreille décollée". La déformation plus fréquente est due à un défaut de plicature de l'anthélix (cartilage) qui élargi l'angle entre l'oreille et le crâne. Tous les cas de figure sont possibles, d'un léger défaut de plicature à un cas grave avec une absence totale de la plicature, avec une structure plate sans convolution.
L'élargissement et l'hypertrophie de la conque peuvent représenter une déformation isolée ou être associés au défaut de plicature de l'anthélix.

D'autres difformités fréquentes sont la plicature du bord de l'helix (« constricted ear »), l'extrémité de l'oreille pliée vers le bas et en avant (« lop ear »), existence d'une plicature supplémentaire et extrémité pointue (oreille de Stahl), partie supérieure et partie inférieure de l'oreille davantage décollée du crâne que la partie au milieu (oreille à téléphone), oreille de trop grande taille (macrotia), oreille de trop petite taille (microtia).

Toutes ses difformités peuvent apparaître à différents degrés de modéré à sévère.

Les indications de l’otoplastie

 La demande de chirurgie doit être une démarche personnelle quel que soit l'âge. Les enfants peuvent parfaitement exprimer leur désir d'intervention compte tenu des moqueries qu'ils subissent. Le chirurgien s'assurera qu'il ne s'agit pas d'une demande purement parentale.

À quel âge pratiquer l'intervention ?

L'adulte peut être opéré à tout âge, l'enfant peut être opéré à partir de 7 ans. Il faut attendre que la croissance de l'oreille soit terminée, de plus, l'anesthésie locale est plus facilement tolérée après 7 ans. Il est préférable d'éviter la période de puberté afin de favoriser une bonne cicatrisation.

Comment vous préparer ? Une approche globale

 L’approche globale prévoit une préparation micronutritionelle adaptée à chaque cas, qui rendra un état optimal à l’organisme et aux tissus, en vue de faire face à la chirurgie et à la cicatrisation. Le processus de cicatrisation comporte une augmentation des activités cellulaires, qui cause une demande métabolique intensifiée de micronutriments.

Les carences micronutritionnelles peuvent empêcher la cicatrisation, alors que la prise en compte de différents facteurs nutritionnels nécessaires à la cicatrisation peut réduire le temps et améliorer le résultat de la cicatrisation et le rétablissement postopératoire.

La micronutrition peut corriger les carences dues à des insuffisances alimentaires ou à une pauvre biodisponibilité. Les carences en vitamines, minéraux, acides gras sont très fréquentes.
Pour les enfants : les déficits nutritionnels sont très fréquents chez les enfants, il est important de les préparer à l’intervention. Il est préférable de choisir une période de vacances pour l’intervention. 

Pour les adultes : Arrêtez de fumer au moins 4 semaines avant et trois mois après l'intervention parce que la nicotine altère le flux sanguins dans les petits vaisseaux. On vous fournira des instructions spécifiques pour vous préparer à l'intervention, éviter certains médicaments comme les stéroïdes et les anticoagulants (aspirine, coumadine, etc.) qui sont utilisés pour éviter que le sang coagule, mais pendant l'intervention peuvent provoquer un saignement excessif.

 Il est conseillé de s'habiller avec une chemise ouverte devant de préférence, pour éviter de toucher le pansement. Des cheveux longs aideront à couvrir les oreilles durant la cicatrisation.

La consultation

La consultation chirurgicale permet d’analyser les défauts au niveau de l'oreille et de l'ensemble du visage. La motivation des patients est évaluée. Le dossier médical est constitué. Après l'examen, le chirurgien expliquera la stratégie thérapeutique. Des photographies seront demandées, elles peuvent être utiles lors de l'intervention.

Avant l'intervention le patient et/ou les parents doivent lire et signer un consentement à l'intervention, qui contient tous les renseignements à propos de l'intervention: modalités, technique, type d'anesthésie, convalescence, risques et complications possibles. C'est un document légal indispensable, utile également pour éviter d'éventuelles incompréhensions.

La préparation :

Le bilan préopératoire

La consultation d'anesthésie et le bilan préopératoire sont pratiqués 1-2 semaine avant la chirurgie, pour pouvoir détecter d’éventuels problèmes.

La veille de l’intervention

  1. Soyez sûr d'avoir votre bilan sanguin et vos autres examens prêts au moins une semaine avant.
  2. Respectez toutes les prescriptions et instructions (alimentation, micronutrition, homéopathie, phytothérapie).
  3. Si vous êtes fumeurs, arrêtez de fumer au moins deux semaines avant et trois semaines après, pour éviter un spasme vasculaire (rétrécissement ou fermeture d'un vaisseau sanguin qui peut endommager les tissus).
  4. Ne prenez aucun médicament contenant de l'aspirine (pour éviter un saignement excessif) ou des boissons alcoolisées deux semaines avant et au moins une semaine après l'intervention. L'alcool augmente la rétention des liquides (œdème)
  5. Ne prenez pas de la vitamine E, 3-4 semaines avant l'intervention, car cette vitamine interfère avec la synthèse hépatique des facteurs de la coagulation à partir de la vitamine K.
  6. Si possible arrêter la pilule contraceptive ou un traitement hormonal (Ils augmentent le risque de formation de thrombose (caillots de sang) au moins un mois avant et un mois après.
  7. Opter pour une alimentation légère quelques jours avant et après l'intervention
  8. Organiser votre transport pour vous rendre et revenir de la clinique le jour de l'intervention et prévoir aussi la présence d'un adulte responsable qui puisse vous assister 24 heures après la chirurgie.

Le jour de l’intervention :

  1. Ne prenez pas le petit-déjeuner (ni manger, ni boire)
  2. Prenez vos médicaments usuels avec l'accord de l'anesthésiste, avec juste une gorgée d'eau.
  3. Mettez des vêtements confortables, ouvert devant et de chaussures confortables.
  4. Prenez une douche et faite un shampoing le matin avant de venir en Clinique (à exception des cas ou il y a un marquage préopératoire sur votre peau) enlever les lentilles de contact et le maquillage, y compris le verni à ongles, n'utilisez pas de laque ou de gel pour cheveux, enlevez tous les bijoux, enlevez tout type d'appareillage dentaire amovible.
  5. Tenez compte du temps de votre trajet pour arriver à l'heure.

Comment se déroule votre intervention chirurgicale ?

L'otoplastie permet :

  • de réduire l'angle qui existe entre le pavillon de l'oreille et le crâne lorsqu'il est trop important
  • et/ou d'accentuer le relief du cartilage du pavillon de l'oreille lorsqu'il est absent ou mal plicaturé.
  • de repositionner le lobe de l'oreille trop éversé

La technique opératoire

Chaque problème anatomique demande sa propre solution.

L'incision est effectuée derrière l'oreille, dans le sillon auriculo-céphalique, ou au-dessous d'un bord de plicature sur la face antérieure (devant). L'otoplastie pour oreilles décollées consiste à réduire la conque (en cas d'hypertrophie de la conque) par une excision elliptique de cartilage et de la peau et par la confection d'une plicature de l'anthélix.

Celle-ci est obtenue à travers une fragilisation du cartilage (minuscules incisions multiples ou "râpage") afin de le rendre assez souple pour pouvoir le plier, la plicature ainsi obtenue est maintenue par des points de suture. Pour d'autres cas, différentes techniques peuvent être choisies selon le type de défauts à traiter, y compris le changement de position, la réduction, l'expansion, la reconstruction des parties de l'oreille.

Une suture rétro-auriculaire est ensuite effectuée par un fil de chirurgie esthétique. Un pansement volumineux est ensuite réalisé.

Ou sont placées les cicatrices d’otoplastie ?

Les cicatrices sont cachées derrière l'oreille, à sa face postérieure. Elles sont donc invisibles une fois que les oreilles sont recollées.

Votre suivi post opératoire et au-delà

Adultes et enfant sont debout et en bonne forme quelques heures après l'intervention. Un grand pansement protège les oreilles et les maintient à leur place pendant quelques jours. Par la suite, un large bandeau doit être utilisé pour protéger les oreilles du froid, jour et nuit pendant 15 jours, durant la nuit et le plus possible pendant deux mois. L'ablation des fils est effectuée entre le 7e-10e et jour, un shampoing est permis après 4-5 jours.

Il est important de protéger les oreilles du froid en hiver et de séchoirs à air chaud ou du soleil en été, elles sont particulièrement sensibles aux températures extrêmes.
Il faudra faire attention à ne pas faire des mouvements ou des activités qui peuvent traumatiser ou plier les oreilles.

L'œdème et les bleus sont limités, mais des troubles transitoires de la sensibilité sont assez fréquents et durent un temps variable de 2 à 4 semaines, la régénérescence nerveuse peut être accompagnée d'une hypersensibilité, spécialement aux températures.
Une douleur modérée peut-être présente, elle est calmée par des antalgiques.

Le résultat est visible rapidement, il nécessite un-deux mois pour se stabiliser. Une légère asymétrie peut persister après l'intervention en fonction de l'anatomie de départ et de la résistance du cartilage. Une retouche est rarement nécessaire.

Travail et sport

Les enfants peuvent reprendre l'école après une semaine mais doivent être dispensés de Gym pour un mois et faire très attention aux activités durant la récréation. Les adultes peuvent reprendre leur travail le jour suivant et le sport après un mois.

Prise en charge par la Sécurité Sociale

L'otoplastie peut être prise en charge par l'assurance maladie si la "déformation entraîne une gêne sociale importante". Il n'y a pas de procédure d'accord préalable prévue.