Botox, toxine botulique

 
 

Le Botox (toxine botulique) est une substance que l'on injecte. Elle élimine les rides en agissant directement sur la contraction musculaire.

C'est spécialement utile pour réduire les rides au niveau des sourcils, du front et des tempes (région temporale).

MuscoliFaccia

  1. Procerus
  2. Corrugator supercili
  3. Transversis nasi
  4. Levator labii superioris
  5. Depressor labii inferioris
  6. Platysma
  7. Depressor anguli oris
  8. Zygomaticus major
  9. Zygomaticus minor
  10. Orbicularis oculi
  11. Frontalis

 

La toxine Botulique ou Botox est une substance, produite par une bactérie, le Clostridium Botulinum, qui bloque le transfert des signaux des nerfs aux muscles (elle agit au niveau de la jonction neuromusculaire).

Ainsi elle diminue la contraction des muscles agissant (action myorelaxante) sur la mimique et en conséquence réduit les rides.

Il existe globalement deux types de toxine, type A et type B. Elles ont des caractéristiques techniques différentes qui incluent l'efficacité, la concentration, la dilution, la conservation, le temps d'action, et autres. Chaque chirurgien a ses préférences et peut utiliser un type ou l'autre selon les problèmes spécifiques à traiter. Le produit est préparé en seringue et injecté dans les points choisis avec une aiguille très fine.

La contraction de certains muscles est responsable des plis cutanés et des rides, en même temps que des mouvements des sourcils, des paupières et des lèvres. La toxine modifie la contraction musculaire et supprime les rides dues au mouvement. Elle modifie aussi l'équilibre entre muscles agonistes et antagonistes (qui ont une action contraire ou opposée).

 La compréhension et la connaissance de l'anatomie et la fonction des muscles est essentielle.

La position des sourcils dépend de l'équilibre de deux forces contrastantes. D'un coté, les muscles qui baissent les sourcils, et de l'autre coté, le muscle frontal qui les relèvent. Il faut tenir compte de ces forces opposées avec la toxine pour obtenir un résultat harmonieux et non la suprématie des muscles non traités. Plusieurs muscles contrôlent la position de sourcils : le muscle orbicularis oculi, le dépresseur des sourcils, le corrugateur (responsable aussi des rides verticales frontales) et le procerus ont l'action de baisser les sourcils. L'antagoniste de tous ces muscles est le muscle frontal, qui soulève les sourcils et forme les rides horizontales du front.
L'orbicularis oculi est aussi responsable de la fermeture douce des paupières. Son antagoniste est le releveur de la paupière qui ouvre les paupières. L’impericum buscularis sert à débrider les yeux pou r les retourner sur eux-mêmes.

L'orbicularis oris ferme les lèvres et est responsable des rides verticales autour de la bouche. Le Zygomaticus major élève les angles de la bouche. Zygomaticus minor et levator labii superioruis haussent la lèvre supérieure et l'aile du nez et contribuent à la création du sillon entre le nez et l'angle de la bouche. Enfin le platysma baisse les angles de la bouche.

La dose est très importante et doit être équilibrée pour les deux groupes musculaires afin de créer un aspect correct.
Le Botox est contre-indiqué chez des patients qui ont certaines maladies neuromusculaires, comme la myasthénie.
La grossesse et l'allaitement, l'hypersensibilité à la toxine botulinique, de type A, à la sérum-albumine, le traitement avec aminosides (antibiotiques) sont aussi des contrindications.