L'hydrotomie percutanée

 
 

L’hydrotomie percutanée est une technique de soin qui consiste en l’injection d’une solution saline physiologique par voie intradermique ou sous-cutanée. Elle permet également l’administration concomitante ou secondaire de médicaments à visée thérapeutique. Le « coussin d’hydrotomie » ainsi créé constitue un véhicule d’apport thérapeutique pour les produits utilisés avec une diffusion locorégionale pour traiter un problème de façon ciblée.

Applications en esthétique pour la la cellulite.

La cause de la cellulite naîtrait d’amas de cellules lipodystrophiques (cellules graisseuses) avec rétention d’eau du fait, le plus souvent, d’une insuffisance veino-lymphatique avec auto-intoxication chronique cellulaire, retard d’élimination entraînant œdème, douleurs, crampes des membres inférieurs. Les localisations se situent le plus souvent au niveau de la « culotte de cheval », de l’abdomen, des hanches, voire des bras.

Le traitement consistera à injecter des produits qui renforceront le réseau veino-lymphatique, assurant une meilleure élasticité de la paroi des vaisseaux, pour améliorer le phénomène de « pompe » et le retour veino-lymphatique, tout en renforçant les fibres de collagène (Silicium), qui constituent une véritable « maille de soutien élastique » des tissus permettant de lutter contre le relâchement cutané. Enfin, la résorption des cellules adipeuses est également assurée par des agents lipolytiques.

Application pour la chute des cheveux.

Le traitement utilise l’ensemble des produits régénérateurs (Vitamine B, Magnésium, Oligo-Éléments) mais il doit être obligatoirement couplé avec la Mésovaccination (stimulation de la muqueuse intestinale immuno-incompétente) pour stimuler par voie immunologique les bulbes pileux pour un effet durable à « mémoire ». La micro-circulation doit également être renforcée.

Application pour le syndrome du canal carpien.

Ce syndrome est dû à une compression du nerf médian au niveau du poignet. Ceci peut être lié à un épaississement ou à une rétraction du ligament antérieur du carpe, à une lésion osseuse du poignet par déformation ou à une lésion inflammatoire d'un tendon (ténosynovite).
Le patient ressent des fourmillements ou un engourdissement, souvent nocturne, et une baisse de la sensibilité des trois premiers doigts.

Il faut décomprimer la pression sur le nerf en rétablissant la plasticité locale articulaire par hydratation de la matrice extracellulaire (le tissu en dehors des cellules), associée à une micronutrition injectable constituée par un complexe de vitamines du groupe B, du magnésium et du silicium organique pour son action anti-fibrosante. Action également de l’EDTA et des vasodilatateurs locaux.

La technique d'Hydrotomie percutanée et de mésochélation (l’utilisation de l’E.D.T.A. Éthyl-Diamino-Tétra-Acétique selon un protocole bien établi  de mésodilution permet d'éviter ainsi l'intervention chirurgicale.

Fibrose postopératoire et cicatricielle.  

Une autre application en chirurgie esthétique est le traitement de zones de fibrose, zone indurés, épaissies. La fibrose est constituée par une réorganisation chaotique exagérée des fibres constituant le tissu conjonctif et la matrice de soutien cellulaire, ceci pouvant faire suite à un traumatisme physique, chimique local ou suite à une intervention chirurgicale.

L’enserrement fibreux vient, après certaines interventions d’orthopédie, comprimer la racine d’un nerf avec des douleurs compressives du fait de l’aspect « cartonné » ou induré de la région concernée. Il peut s’y associer également des troubles microcirculatoires. L’Hydrotomie percutanée grâce à la mésochélation permet l’hydratation et la détoxication fibroscléreuse des tissus sous-cutanés.

L’utilisation également des vasodilatateurs, de Silicium organique et des vitamines E et A ont vu révolutionner le traitement de la fibrose en restaurant une nouvelle plasticité des tissus et permettant le relâchement compressif lésionnel et l’amélioration de l’aspect de la cicatrice postopératoire.

L’hydrotomie percutanée est une méthode très utile pour de nombreuses pathologies : arthrose, migraines, acouphènes, douleurs, stress …..

Rythme des traitements

Au début, une séance par semaine, selon le cas et les nécessités.