FAQ - Médecine physiologique de régulation

 
 

QUESTIONS FREQUENTES A PROPOS DE LA MÉDECINE PHYSIOLOGIQUE DE RÉGULATION

Qu'est ce que la Médecine physiologique de régulation ?

La Médecine physiologique de régulation (PRM – Physiological Regulating Medicine ) est une branche innovatrice de la médecine qui représente la plus moderne intégration entre la médecine conventionnelle et la médecine naturelle. Elle se base sur les plus modernes connaissances en biologie moléculaire, physique quantique et psychoneuroendocrinoimmunologie.

La médecine physiologique de régulation nait de l’idée de ramener un organisme malade à ses conditions physiologique du départ par l’utilisation de médicaments qui contiennent en plus de remèdes d’origine naturelle (minéraux, végétaux et animaux)  des molécules biologiques (neuropeptides, hormones et cytokines) qui, dans l’état de santé, contrôlent et régulent les fonctions de l’organisme. Ces molécules, dénommées « messengers molecules », sont utilisées à très basses doses, c'est-à-dire à des doses physiologiques, elles sont activées par une méthode de préparation pharmaceutique spécifique dénominée SKA (Sequential Kinetic Activation). La médecine physiologique de régulation est également appelée « Low dose medicine ».

Quel est l’intérêt des basses doses ?

L’activation séquentielle kinétique permet de rendre actifs et efficaces les bas dosages dans les pathologies les plus variées, sans les effets collatérales de la pharmacologie conventionnelle.

Les médicaments conventionnels s’attaquent aux symptômes des maladies, sont souvent toxiques et entrainent des effets collatéraux, qui demandent l’introduction d’un nouveau médicament. Tout ceci amène à dépendance et consommation indéterminée.

La médecine de régulation s’attaque aux causes des maladies.